Hydrogène (H)

Du grec hydro, eau et genes, générateur

 

L'hydrogène a été découvert par Sir Henry Cavendish (Angleterre) en 1766. Étymologie du nom: vient du grec hydro et genes signifiant eau et qui engendre. L'hydrogène est un gaz incolore et inodore. Il brûle et forme des mélanges explosifs avec l'air. Il réagit violemment avec les oxydants. L'hydrogène est l'élément le plus abondant dans l'univers.

 

Nombre Atomique

1

Conductibilité thermique

0,183 W m-1 K-1

Groupe

1

Rayon atomique

37,3 pm

Période

1

Configuration électronique

1s1

Année de découverte

1766

Électronégativité

2,2

Masse Atomique

1,00794

Résistivité électrique (20 °C)

- μΩ cm

Nombre d’oxydation

-1 +1

État physique (20 °C)

Gaz incolore

Densité (g dm-3)

76,0 (solide, 1 K)
70,8 (liquide, ,p,)
0,08988 (gaz,273 K)

Volume molaire (cm3 mol-1)

13,26 (solide, 11 K)
14,24 (liquide, b,p,)
22423,54 (gaz, 273 K)

À l’état Naturel

H2

Molécule courante

H2O

Propriétés thermiques

Point de fusion

-259,34 °C

Enthalpie de fusion

0,12 kJ mol-1

Point d'ébullition

-252,87 °C

Enthalpie d'évaporation

0,46 kJ mol-1

Température critique

-239,96 °C

Chaleur d'atomisation

216,003 kJ mol-1

Énergie d' ionisation et abondance

Énergie de 1er ionisation

1312,06 kJ mol-1

Abondance (air)

0,53 ppm

Énergie de 2ème ionisation

- kJ mol-1

Abondance  (croûte terrestre)

1400 ppm

Énergie de 3ème ionisation

- kJ mol-1

Abondance (océans)

(H2O) ppm

Potentiel(s) d'ionisation

13,59844 eV

 

 

Propriétés nucléaires

Isotope

Masse atomique

Abondance (%)

Masse volumique à 20 °C

1H

2H

3H

1,007825032

2,014101778

3,016049268

99,985

0,015

*

0,084 g/dm3 à 101,3 kPa

 

 

 

 

 

Structure cristalline

 

Hexagonale

a=377.6, c=616.2

 

P63/mmc

 

Composé chimique

 

Fluorure

HF

Chlorure

HCl

Bromures

HBr

Iodure

HI

Hydride

-

Oxydes

H2O

Sulfate

H2S, H2S2

Sélénium

H2Se

Tellure

H2Te

Nitrate

NH3

 

Minerais et usage

 

Dans l'industrie l'hydrogène est produit par réaction de vapeur d'eau à haute température avec le méthane ou le carbone. Au laboratoire il est obtenu par réaction des métaux avec des solutions acides ou par électrolyse. De grandes quantités d'hydrogène sont utilisées pour la production d'ammoniaque et le raffinage des métaux. Il est également utilisé comme combustible dans les fusées. Il possède deux isotopes lourds (deutérium et tritium) utilisés dans les fusions nucléaires. Le prix de l'hydrogène à l'état gazeux, pur à 99,999 %, en petites quantités (1 dm3), est de 290$ /dm3 et environ 3,18$ /dm3 en grandes quantités (300 dm3).

 

 

 

 

Accuil