Amplificateur opérationnel (AOP) et audio

 

Cette page répertorie les circuits intégrés amplificateur opérationnel (AOP) les plus fréquemment utilisés en audio, et les décrit brièvement. Pour le brochage des boitiers (correspondance entre numéro et broches physiques), merci de vous reporter à la page Circuit intégré. Pour un descriptif théorique (et quelques exemples d'utilisation) de l'amplificateur opérationnel, merci de vous reporter à la page Amplificateur opérationnel.

Conventions

Conventions adoptées pour cette page :

Un triangle est utilisé pour représenter l'amplificateur opérationnel (AOP)

La broche positive d'alimentation (+V) est située vers la gauche du triangle et est dirigée vers le haut

La broche négative d'alimentation (-V) est située vers la gauche du triangle et est dirigée vers le bas

L'entrée Non-Inverseuse est située à gauche et est représentée par le signe "+"

L'entrée Inverseuse est située à gauche et est représentée par le signe "-"

La sortie est représentée par la pointe du triangle et est dirigée vers la droite

Les broches de compensation en fréquence ou de réglage d'offset sont situées à droite du triangle (à droite des broches d'alimentation) et sont dirigées vers le haut ou vers le bas.

Les noms de boitiers correspondent aux désignations standardisées.

 

AOP simple en boitier DIL8 - V1

Broche 4 = -V ; Broche 7 = +V



Exemples : 709, 748, CA3130, LT1028, NE5534, OPA121, AD797, 

AOP simple en boitier DIL8 - V2

Broche 4 = -V ; Broche 7 = +V



Exemples : 741, AD711, LF351, LM301, OPA606, TL061, TL071, TL081, OPA604, OPA627 (plus dédié instrumentation et acquisition de données, mais parfois utilisé pour l'audio),

AOP simple en boitier DIL8 - V3

Broche 4 = -V ; Broche 7 = +V



Exemples :  EL2030, 

AOP simple en boitier DIL8 - V4

Broche 4 = -V ; Broche 7 = +V



Exemples : OP07, OP27, OP37, OPA134, 

AOP double en boitier DIL14

Broche 4 = -V ; Broche 13 = +V



Exemples : 747, NE5533 (double NE5534), 

AOP double en boitier DIL8

Broche 4 = -V ; Broche 8 = +V



Exemples : 1458, 1558, 4559, AD642, AD644, AD647, AD648, AD712, LF353, LM358, LM833, NE5532, JRC5532, OP270 (attention, il existe aussi un OP270 en boitier 14 broches), OP275, OPA2107, OPA2111, OPA2134, OPA2604, TL062, TL072, TL082, TL052, JRC072, JRC4558, MC4558, LM4558, MC33078, 

AOP quadruple en boitier DIL14

Broche 11 = -V ; Broche 4 = +V



Exemples : 4156, LM124, LM324, LM348, LM837, OPA404, TL064, TL074, TL084, OPA4134, MC33079, 

Les AOP les plus connus

Certains AOP ont été de maintes fois utilisés dans de nombreuses réalisations. Qui, des électroniciens de ces dernières décennies, ne connait-il pas le uA741 ? Mais le uA741 n'est bien entendu pas le seul à avoir fait parler de lui. Ses "multiples" uA747 (double 741), MC1458 (double 741), LM348 (quadruple 741), les CI de la série TL0xx (TL071, TL072, TL074, TL081, TL082, TL084), et le CA3140 ont largement trouvés leur place eux aussi. Préférence aux LM324, LM358 et CA3140 pour les montages alimentés en monotension, et préférence aux 741, TL07x et TL08x pour les montages avec alimentation symétrique.

Mes préférés

NE5532 et NE5534 - Pour leur excellent rapport qualité / prix. Conviennent très bien pour la réalisation de petits préamplis micro ou même de préamplis RIAA. Une petite tendance à l'instabilité pour les gains élevés (auto-oscillation parasite à fréquence élevée, en général inaudible et uniquement visible à l'oscillo, se traduisant à l'écoute par une distorsion du signal audio que l'on peut avoir du mal à comprendre quand on ne connait pas ce genre de phénomène), mais que l'on peut aisément contrer par un bon découplage d'alim et une petite capa de quelques pF dans le circuit de contre réaction. Le découplage d'alim est décrié par certains, car risquant d'apporter plus de bruit d'alimentation dans la masse au niveau du circuit. Personnellement, je n'ai jamais été plus ennuyé par un découplage d'alim local, et prône son utilisation, jusqu'à ce que je sois persuadé de leur effet néfaste. Il existe une version du NE5534N possédant un niveau de bruit propre plus faible que le NE5534. En toute franchise, j'ai essayé les deux et n'ai pas noté de différence à l'oreille ni à l'oscillo. Mais peut-être mes tests n'étaient-ils pas assez "propres" pour pouvoir faire la différence...


TL071, TL072, TL074 - Je les ai maintes fois utilisés pour des applications niveau ligne, et même pour des préamplis micro (pour ces derniers, je préfère toutefois le NE5534). Ils donnent de très bons résultats, et présentent eux aussi un très bon rapport qualité / prix.


AD797 - Ce circuit est parfaitement adapté à la réalisation de préamplis micro ou RIAA faible bruit. Je l'ai utilisé une fois pour la réalisation d'un préampli RIAA, ce dernier m'a donné pleine satisfaction. Je n'avais pas à ce moment là les moyens de faire des comparaisons avec le NE5534 (ou 5532), mais il me semble qu'il est tout de même meilleur. Mais ne prenez pas trop à la lettre cette unique impression, qui n'est pas forcement objective. Ceci dit, j'ai lu et entendu de bons échos concernant ce circuit. J'ai lu quelque part que ce circuit était dépassé par le AD825 (AOP simple, AD823 pour la version AOP double), mais là, je n'ai aucune expérience, et puis quel circuit ne se fait pas dépasser un jour ou l'autre ? Ca ne l'empêche pas de rester bon !

Bonne réputation, mais pas essayés personnellement

OPA2134 - Utilisé dans des préamplis micro ou RIAA, ainsi que dans l'étage d'entrée de certains matériels audio (consoles mixage, émetteurs radio).


OP27 et OP37 - Considérés comme "meilleurs" que le NE5534 notamment en terme de bruit de fond propre. C'est vrai, ces circuits sont moins "bruyants" que le NE5534, mais le grand écart de prix qui les oppose à ces derniers ne me semble pas justifié, tout du moins pour une application audio. En gros bonne qualité mais mauvais rapport qualité / prix comparé au 5534.


LT1028 - Ce circuit assez ancien a toujours été considéré comme un des meilleurs circuits dans le domaine audio et a été utilisé à maintes reprises dans des préamplis micro, préamplis RIAA et NAB. Je n'en ai malheureusement jamais eu entre les mains.

Les différents fabricants

Un NE5534 n'a pas forcement les mêmes qualités sonores qu'un autre NE5534. Divers fabricants peuvent offrir une même référence de circuit intégré, ces derniers ne seront pas forcement fabriqués selon les mêmes technologies, chaque industrie ayant ses préférences et "secrets" de fabrication. Je n'ai pas la prétention de dire que telle marque est meilleure que telle autre. Cependant, il semble ressortir que la marque JRC est préférée des audiophiles, devant Signetic, Philips ou Texas Instrument. Burr Brown est une autre marque qui s'est taillé une solide réputation de haute qualité sonore dans le domaine de l'audio. Il faut cependant rester modeste dans ces jugements, et être conscient qu'il est des montages où les différences sonores se font moins entendre qu'avec d'autres.

Échanges, remplacements

Peut-on sans risque remplacer un boitier par un autre ? Si les boitiers contiennent les mêmes fonctionnalités (deux AOP par exemple), Oui. Il existe des boitiers DIL8 qui ne contiennent qu'un seul AOP (le NE5534 par exemple) et des boitiers DIL8 qui en contiennent deux (le NE5532 par exemple). Les NE5534 et NE5532 ont donc un boitier identique (DIL8), mais comme leur structure interne (câblage des AOP) diffère, remplacer l'un par l'autre peut tout simplement conduire à leur destruction pure et simple ! Par contre, remplacer un TL084 (boitier DIL14) par un TL074 (également en boitier DIL14) est parfaitement possible car le câblage des quatre AOP qu'ils contiennent tous deux est identique. Notez que vous pouvez remplacer des "fonctions" par d'autres en utilisant des boitiers de tailles différentes ou câblés différemment en interne, en effectuant une petite adaptation mécanique. Rien ne vous empêche en effet de remplacer un NE5532 (double AOP en boitier DIL8) par deux NE5534 (chacun en boitier DIL8), en utilisant un petit circuit imprimé qui assure "l'interface" mécanique, voir photos ci-dessous.

  

 

 

 

 

 

 

 

Recherche personnalisée

Accuil