Amplificateur d’appareil de correction auditive

 

 

Ce projet est un amplificateur à deux transistors à gain élevé semblable aux amplificateurs à transistors des anciens modèles d'appareils de correction auditive. Le haut-parleur est utilisé comme un microphone électrodynamique.

 

C'est un bon amplificateur avec lequel utiliser votre VOM pour apprendre le fonctionnement des transistors. Utilisez le VOM pour mesurer les tensions du circuit. Ces tensions par la suite peuvent être utilisées pour déterminer les courants et les caractéristiques de fonctionnement du circuit.

 

Le fonctionnement de base est comme suit:

 

Le haut-parleur change la pression des sons en faibles tensions qui sont par la suite élevées légèrement par le rapport de tours d'élévation du transformateur.

 

Cette tension est alors appliquée à la jonction d'entrée B-E du transistor NPN à travers le condensateur de 3.3 uF.

 

Le petit condensateur de 0.01 uF a peu d'effet aux fréquences d'audio, mais il arrête les oscillations ultrasoniques qui autrement prendraient lieu à cause du gain élevé de cet amplificateur, combiné aux longs fils pour l'écouteur.

 

La tension amplifiée à la sortie du NPN apparaît à travers les fils de C-E et est accouplée à la fonction d'entrée B-E du transistor PNP à travers les condensateurs de 0.1 et de 100 uF. Cette tension amplifiée est à nouveau amplifiée par le PNP et apparaît à travers les bornes C-E de ce transistor. Cette tension de sortie est alors accouplée à l'écouteur à travers le condensateur de 100 uF.

 

Remarquez que la description du circuit ci-dessus ne mentionne pas les résistances du circuit. La raison est que nous pouvons les considérer toutes comme des circuits ouverts en autant que le signal d'audio est considéré. Le but principal de toutes les résistances dans ce circuit est d'alimenter les tensions et les courants requis pour les transistors. Les résistances de 2.2K et de 4.7K sont requises seulement pour alimenter les collecteurs en tension et en courant, et les résistances de 220K et de 470K pour les courants de base.

 

Ce genre de circuit de polarisation est le même pour les deux étages et est appelé autopolarisation de courant. Ceci à cause que la tension CC du collecteur est utilisée comme source de courant à travers la résistance de base pour l'étage, avec une certaine réaction auto-stabilisatrice. La haute résistance de base (220K ou 470K) détermine le courant è base-polarisation qui passera.

 

Mesurez la tension CC à travers les bornes C-E des transistors pour déterminer si les transistors sont suffisamment en marche pour agir comme amplificateurs. Cette tension (appelée VCE) devrait être entre la valeur d'arrêt (9 volts de la pile) et celle de pleine marche (0.5 volt). Un technicien en électronique utilise cette tension pour vérifier si la polarisation est suffisante pour que l'amplificateur fonctionne comme un amplificateur.

 

 

 

 

 

 

 

Recherche personnalisée

Accuil