Étage d'entrée 2 pour fréquencemètre

L'étage d'entrée décrit ici est destiné à être ajouté à un fréquencemètre dont l'entrée est de type TTL, en vue :

- de diminuer l'influence négative que peut avoir ce dernier lors de son raccord sur un étage "moyennement sensible",

- d'en augmenter sa sensibilité.

Le circuit présenté ici ne dispose pas de prédiviseur et sa bande passante s'étale de quelques Hz à environ 40 MHz. Son impédance d'entrée n'est pas aussi élevée que celle de l'étage d'entrée 1 pour fréquencemètre, mais pourra surement suffire dans de nombreux cas.

Le schéma

Ce schéma pourra compléter un fréquencemètre dont l'entrée d'horloge est au format TTL.

frequencemetre_etage_entree_002

Le condensateur de liaison C1 empêche toute composante continue éventuelle de parvenir au transistor Q1 et de modifier son point de polarisation. Il est suivi d'une résistance de 10 KO sur laquelle est câblé en parallèle un condensateur de faible valeur (C2) destiné à améliorer le passage des signaux de fréquence élevée. Les deux diodes D1 et D2 permettent de limiter l'amplitude des signaux sur la base du transistor Q1, en écrêtant tout signal qui dépasserait +/-0,6 V. L'impédance d'entrée n'est pas très élevée, et se situe un peu au dessus de 10 KO. Le signal de sortie au format TTL est directement disponible sur le collecteur de Q1, sous plus faible impédance. Ce signal possède encore une forme parfaitement exploitable jusqu'à 60 MHz environ. Pour disposer d'une impédance d'entrée plus élevée, mieux vaut se tourner vers un circuit à FET, tel que celui présenté en page étage d'entrée 1 pour fréquencemètre.

 

 

 

Accuil