Générateur PWM (MLI) 2

Un autre petit générateur de signaux rectangulaires dont le rapport cyclique est commandé par une tension continue comprise entre 0 V et 12 V. Moyennant l'ajout d'un potentiomètre simple et d'une résistance, le montage devient totalement autonome. Mais si vous avez vraiment besoin d'un montage autonome (sans commande externe par tension), autant se rabattre sur le montage plus simple de la page Générateur PWM 1.

gene_pwm_002_pcb_3d_a

Voir aussi modulation de largeur d'impulsion (PWM / MLI). En ajoutant une interface de puissance en sortie de ce circuit, il peut servir de base pour un réglage de vitesse d'une petite perceuse à courant continu, ou pour un réglage de luminosité d'une lampe à incandescence ou d'un ensemble de LEDs (comme pour le montage Lampadaire multicolore 1).

Le schéma

Le montage est construit autour de deux circuits intégrés très rependus de la famille des "timers", les NE555.

gene_pwm_002

Principe général

Le premier NE555 est monté en oscillateur rectangulaire basse fréquence (entre 50 Hz et 100 Hz, ici 80 Hz environ), alors que le second est monté en monostable. Le monostable (à droite) est déclanche à intervalles réguliers par l'oscillateur (à gauche), et la durée des impulsions délivrées par le monostable dépend de la tension de commande appliquée sur le connecteur J1 (entrée de commande en tension du monostable - borne 5). 

Commande / sortie

La sortie Out (borne 3 du second NE555) est capable de débiter un courant de quelques 200 mA, ce qui permet de commander des LEDs directement, sans passer par un transistor monté en amplificateur de courant. Même si vous souhaitez vous limiter à 100 mA, cela permet déjà de disposer de 5 branches de quelques LEDs avec pour chacune d'elle un courant de 20 mA. Avec des LEDs standard, vous pouvez ainsi piloter 25 ou 30 LEDs sans rien ajouter ! Bien entendu, l'ajout d'un transistor devient indispensable si la charge à alimenter au travers de ce circuit dépasser les capacités du NE555 : un petit 2N2222 suffit pour un courant de sortie de 500 mA. Si l'ordre de grandeur est quelques ampères ou quelques dizaines d'ampères, il est évident qu'il faut une interface de puissance appropriée, par exemple à base de MOSFET.

 

 

 

Accuil