Mélangeur audio 3

Un mélangeur basique, quasiment identique au mélangeur audio 2, mais qui a été légèrement modifié pour assurer le mixage de quelques microphones à electret placés sur une vielle à roue.

Schéma version 6 voies
 

Le schéma suivant représente la version à six voies d'entrée, qui est bien entendu "compatible" quatre voies.

Melangeur audio 003

Entrées et mélange

Chaque entrée est dotée d'un condensateur de liaison permettant de stopper toute composante continue éventuellement transmise par les sources audio (condensateurs C1 à C6). Les résistances R1 à R6 assurent le mélange des sources, leur valeur a été choisie en fonction de l'amplification globale à apporter, et du nombre d'entrées. Le prototype était équipée de résistances de 56K, mais il ne s'agit pas là d'un point extrêmement critique.

Amplification / Atténuation

L'amplification est confiée à un AOP (Amplificateur Opérationnel) de type NE5534AN, un TL061 sera testé si la consommation plus élevée du NE5534AN se révèle gênante à l'usage. L'AOP est monté ici en non-inverseur, le signal mélangé arrive sur la patte + (borne 3). La patte - (borne 2) se retrouve connectée à un potentiomètre (ajustable) dont la position du curseur détermine le taux d'amplification ou d'atténuation. Plus le curseur se rapproche du côté de R7, et plus le montage amplifie. Plus le curseur se rapproche du côté de R13, et plus le montage atténue. Le condensateur C16 n'est pas obligatoire, mais je vous le conseille car il évite toute entrée en oscillation possible de l'AOP.

Sortie

La sortie n'est pas prélevée directement à la borne 6 de l'AOP, mais passe par un condensateur de liaison. Ce dernier empêche la tension continue en sortie de l'AOP d'être transmise à l'ampli ou à l'enregistreur qui y sera raccordé. Cette tension continue est inévitable ici parce que le circuit est alimenté par une source de tension unique (non symétrique) et le signal audio évolue autour d'une tension égale à la moitié de la tension d'alimentation, pour permettre une excursion (amplitude) maximale pour les alternances négatives et positives du signal audio mélangé (cette demi-tension d'alimentation est obtenue grâce aux composants R9, R10 et C9 - pour plus d'infos, voir la page Masse virtuelle). Un potentiomètre de niveau (RV2) autorise un ajustage du niveau de sortie. Contrairement au potentiomètre RV1, il est accessible par l'utilisateur final. La résistance R8 limite le courant en sortie de l'AOP en cas de court-circuit accidentel en sortie finale, si le potentiomètre de volume RV2 est au max.

Alimentation des préamplis

Chaque préampli qui précède le mélangeur est alimenté au travers d'une cellule de découplage RC (R12/C10, R14/C11, etc.), afin d'éviter toute interaction entre ces derniers par un point commun trop facile à emprunter. La valeur des résistances (R12, R14, etc.) a été définie en tenant compte de la consommation de chaque préampli, qui est de 1,6 mA. Les condensateurs sont des modèles tantale goutte, choisis pour leur faible résistance série et pour leur faible encombrement.

Schéma version 4 voies

Le schéma suivant représente la version à quatre voies d'entrée. 

Melangeur audio 003

Les explications données pour la version six voies s'appliquent bien entendu ici aussi. Vous noterez quelques petites différences de positionnement et de dénomination de certains composant, mais au final, il s'agit du même montage que le précédent, avec deux entrées et deux cellules de découplage d'alimentation en moins. C'est pour la version quatre voies que le circuit a été réalisé pour le moment.

Choix des composants

Pour les résistances, choisissez de préférence des résistances à couche métallique, même si dans le cas présent cela est moins critique que pour les montage qui travaillent avec des signaux  BF faibles et avec un grand gain. En ce qui concerne les condensateurs, il y en a là deux types : des chimiques "traditionnels", et des tantales. Certains des chimiques sont situés sur le trajet des signaux BF et ont donc une influence sur le son. En même temps, les signaux traités sont déjà amplifiés et présentent une amplitude assez importante. Dominique et moi avons fait des écoutes avec des chimiques classiques et avec des Non-Polarisé haut de gamme Panasonic, et nous n'avons pas relevé de grandes différences sonores. Disons que dans le cas présent, nous pouvons nous contenter de chimiques traditionnels (marque Philips par exemple), inutile je pense d'investir dans de couteux condensateur Audio Pro de type Elna, Black Gate ou autres du genre. Pour les condensateurs tantale des cellules de découplage RC pour l'alimentation des préamplis micro, utilisez des modèles dont la tension de service est de 16V ou de 20V. Pour tous les autres condensateurs, des chimiques classiques conviennent aussi. Pour le circuit intégré amplificateur opérationnel, le NE5534AN peut sans problème être remplacé par un NE5534 ou par un NE5534AP (la lettre "A" indique simplement que le niveau de bruit propre du circuit est garanti ne pas dépasser un certain niveau, mais ici cela n'a pas vraiment grande importance, il est toujours très très faible par rapport à l'amplitude du signal BF traité). Le TDA1034N est un proche équivalent du NE5534, qui peut aussi être utilisé. Pour rappel, le TL061 consomme moins que le NE5534, et sera préféré si la consommation électrique est le critère le plus important pour vous. Vous pouvez aussi essayer un TL071, un TL081, ou encore un LF356N. Et pourquoi pas même un classique LM741, histoire de voir ce que ce circuit peut donner en telle circonstance...

Circuit imprimé

Actuellement réalisé pour la version quatre voies. Deux possibilités pour cette version 4 voies : avec ou sans plan de masse.

Cote composants Cote cuivre
Cote composants Cote cuivre

Typon en bitmap 600 dpi et en PDF (dessins avec et sans plan de masse)

Alimentation du montage

L'alimentation prévue au départ est une pile de 9V. Rien cependant ne vous empêche d'utiliser une alimentation secteur simple.

 

 

 

Accuil